La classe des ignorants

Tout le monde a un peu d’ignorance en lui, même moi je suis ignorant : en chirurgie cardiaque par exemple, ainsi qu’en quelques autres trucs du genre. Mais, certains êtres humains le sont particulièrement, je pense aux racistes et aux homophobes, on s’entend qu’il faut être ignorant un brin pour juger quelqu’un seulement sur sa couleur ou son orientation sexe.

Il y a aussi d’autres types d’ignorants, ceux qui sont prêts à mourir pour une idéologie ou une croyance, ceux qui croient que la vie commence à la mort du soi.

La révolution populaire qui est en branle présentement dans le monde musulman est l’œuvre de jeunes gens éduqués, qui naviguent sur internet et qui voient que le monde a d’autres choses à offrir que le totalitarisme. Ils se rendent compte qu’ils ne sont pas que de pauvres brebis égarées et qu’ils peuvent, s’ils le veulent, s’épanouirent en tant qu’organisme vivant et pensant. Leurs volontés sont légitimes, ils veulent la liberté, la démocratie, ils veulent vivre maintenant, pas après la mort.

Mais voilà qu’une bande d’ignorants au cerveau bien lavé viennent contre carrer les efforts du progrès intellectuel. À la manière de zombies bien dressés, ils tuent, blessent et violent tout sur leurs passages, au nom de l’ignorance collective. Parce que c’est bien connu, une population relativement conne est beaucoup plus facile à gérer. Un certain Napoléon a dit un jour « la religion est un excellent moyen pour contrôler les gens ordinaires ». Pensez-vous vraiment que les chefs d’État croient vraiment en ces conneries? Pfffff! Un petit « in God we trust » par la, un « Allah akbar » par ici, et vous voila en contrôle de toute une bande de cons, nul besoin d’y croire pour vrai.

Pour les Occidentaux, il n’est pas évident de comprendre la réalité qui afflige ces peuples, fermez-vous les yeux et projetez-vous 500 ans en arrière alors que le christianisme obscur régnait en maitre sur notre monde, la ressemblance est frappante. OK, maintenant rouvrez les yeux et allez faire un tour sur le site de statistique Canada, choisissez le tableau qui représente le pourcentage de non-croyants par région administrative au Québec. Ensuite, comparez-le au tableau qui montre le pourcentage de la population qui a effectué des études collégiale ou universitaire. Répétez cela pour tous les pays occidentaux (à part les USA) et vous allez avoir la preuve incontestable que le niveau de non-croyance d’une population est directement lié à son niveau d’éducation. Donc, pour étirer la sauce, le niveau de croyance est lié au niveau d’ignorance (ça fait ma journée).

Dans un futur possible, le taux d’ignorance collective deviendra si bas, grâce aux efforts de tous, que l’on pourra parler de mythologie chrétienne ou de mythologie islamique, comme nous le faisons déjà pour les anciennes religions grecque et romaine. C’est ce que l’on appellera un monde meilleur, ou une Humanité plus humaine. Amen

M-A Léger

3 réponses à “La classe des ignorants

  1. Pingback: Un bébé n’attend pas l’autre, l’autre est mort | Athéenuation

  2. Catholique pratiquant, je suis tombé par hasard sur votre blog et je ne peux m’empecher de réagir.

    1) Vous liez croyance et ignorance. Pour moi, la baisse du niveau de croyance est plutot lié à l’accès au bien etre matériel. Par exemple, en France, les milieux ouvriers ne sont pas plus croyants que les milieux aisés, à ce que je sache. Finalement, les gens ressentent moins le désir d’un monde meilleur et du coup s’éloignent de la religion. Malheureusement, ceci engendre un excès d’individualisme et ne rapproche pas vraiment du monde meilleur que vous évoquez.

    2) Vous sous-entendez que les croyants sont forcément des ignorants. Vous évoquez le cas des USA. Moi meme, je suis sans doute autant éduqué que vous et pourtant je suis croyant. Pourquoi? Parce que l’accès au bien etre ne me suffit pas à me rendre heureux. Seul le message de Jésus (aime ton prochain, pardonne tes ennemis, …) m’apporte le bonheur. La diffusion de ce message (de manière pacifique) est pour moi la clé du monde meilleur. De plus, ma croyance se fonde sur des témoignages (que vous remettez sans doute en question) et non un mythe. Qu’est-ce qui a poussé les premiers chrétiens à quitter leur famille et leur travail pour aller rendre témoignage de ce qu’ils avaient vu, au risque de leur vie? Pour moi, ils ont forcément rencontrer quelqu’un d’exceptionnel.

    De plus, il n’y a pas forcément besoin de manipuler la religion pour controler un peuple. La terreur suffit amplement, je pense au cas de la chine, pays athée et relativement développé.

    Pour finir, vous ignorez probablement une partie du message chrétien. Celui-ci lie foi et raison et soutient totalement la démocratie (voir les messages des derniers papes). Enfin, l’obscurentisme que vous évoquez était surtout lié au fait que pouvoir et religion étaient cofondu. Le pouvoir utilisait la religion pour manipuler les gens , en déformant le message chrétien initial. Heureusement, depuis la laicité est passé par là.

    Cordialement.

  3. Je situe personnellement ma spiritualité entre agnostique et athée.
    Je suis également docteur en Sciences Humaines.

    Ce que je pense – après avoir étudié les chiffres présentés dans les divers tableaux de l’institut de sondage, et malgré la précaution nécessaire à prendre dans la manipulation de ces chiffres – c’est qu’il n’y a pas de doute raisonnable à avoir dans le cas des pays présentés. Le niveau d’éducation croit toujours de façon corrélée avec le niveau de non-croyance.

    Les arguments de cas par cas (mon oncle, ma grand-mère ou moi-même vivons une expérience différente de ce que vous décrivez) ne sont pas recevables en recherche. Les données sont prises en compte dans leur globalité.

    La Chine n’est que superficiellement athée. Beaucoup de rites religieux y sont pratiqués. Je me rapproche de l’idée que c’est la terreur et non l’idéologie qui fait régner l’ordre mais la religion reste le moyen d’influence le plus efficace au monde. Un chercheur a récemment découvert qu’une des meilleurs façons de rendre le monde plus écologique est d’intégrer ces idées dans les textes saints. Je déplore qu’il faille en arriver là pour réveiller les gens ordinaires … (dont nous faisons partie).

    Par ailleurs, ce n’est pas parce qu’un message est beau ou constructif, qu’il est vrai. C’est bien là la différence essentielle entre le croire et le savoir. La conscience du réel demande à l’enfant de sacrifier, tôt ou tard, l’existence du Père-Noël.
    L’adulte devrait tôt ou tard sacrifier ses fantasmes d’éternité. Jusqu’à preuve scientifique du contraire, la matérialité de notre corps est la seule chose nous garantissant la vie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s